skip to Main Content

Pollution plastique : où en sommes-nous ?

La pollution plastique mondiale a doublé au cours des cinq dernières décennies. Selon le Guardian, l’humanité a produit plus de 8,3 milliards de tonnes de plastique depuis le milieu du 20e siècle. C’est l’équivalent du poids de plus de 800 000 tours Eiffel. 91 % des 8,3 milliards de tonnes de plastique n’ont pas été recyclées, mais plutôt incinérées ou mises en décharge ou éliminées dans l’environnement. La pandémie de COVID-19 a encore aggravé cette situation. Il est grand temps de changer ensemble les choses.

Pollution plastique en 2021 : où en sommes-nous ?
Il apparaît même que la pandémie mondiale n’a pas pu réduire la production de plastique. La consommation mondiale de plastique a même considérablement augmenté durant la crise du COVID.

Avant même le début du COVID-19, les scientifiques avaient alerté sur le fait que la pollution plastique mondiale va sans cesse augmenter au cours des huit à neuf prochaines décennies. Cela affecte particulièrement les régions en développement, qui devraient dépasser les 1300 millions de tonnes de déchets plastiques par an. C’est pourquoi la gestion adéquate de la pollution plastique doit être la priorité absolue des discussions sur l’environnement en 2021 et dans les années suivantes.

Les prévisions basées sur une croissance normale prévoient une augmentation significative de la consommation de plastique d’ici 2100.

Source : Graphique élaboré par nos soins ; Material Economics, The Circular Economy, 2018 

La pollution plastique vous touche plus que vous ne le pensez
Environ 90 % des déchets plastiques mondiaux finissent dans une déchetterie et ils restent entreposés en décharge d’une manière peu respectueuse de l’environnement. Ces décharges sont une des raisons qui font que le sol et la nappe phréatique sont de plus en plus contaminés. Et la pollution a des conséquences encore plus graves. Des sols et de la nappe phréatique pollués, elle s’étend aux rivières et autres éléments de l’environnement. Selon EURELCO, il existe plus de 500 000 décharges rien qu’en Europe. De nombreuses décharges sont situées à proximité des villes, ce qui accroît encore le risque de la population environnante.

En 2018, plus de 27 millions de tonnes de déchets plastiques dans le monde entier ont été déposées dans des décharges. Exposés au rayonnement solaire continu ou à des températures plus élevées, les déchets plastiques libèrent une substance encore plus dangereuse que le CO₂. Sous l’effet de la chaleur, ils libèrent de l’oxyde d’azote (NOx), un gaz dix fois plus dangereux que le CO₂, et qui, en grande quantité, pourrait nuire gravement à la santé.

Les réglementations permettent d’espérer
Par exemple le « paquet européen sur l’économie circulaire » adopté le 18/4/2018. Il est très favorable à notre projet. Car d’ici 2025, 50 % des emballages plastiques de l’UE devront être recyclés, voire 55 % d’ici 2030. Ces réglementations qui sont très favorables à ENESPA AG et son projet, augmentent la pression, la demande et les prix.

ENESPA AG est l’une des premières entreprises à mettre en œuvre l’économie circulaire pour les déchets plastiques mixtes. C’est-à-dire les produits plastiques peuvent être réintroduits comme matière première dans le système et y restent. Avantage : D’une part, les décharges (interdites) et la pollution sont réduites et d’autre part, la demande en pétrole brut est réduite. Ce qui rend notre installation de thermolyse et le recyclage des déchets plastiques mixtes intéressants sur le plan économique et les déchets plastiques ont de la valeur.

Autres articles

Documentation pour les investisseurs

Je souhaite la documentation suivante






Pour nos enfants :
Des investissements judicieux
sur le plan écologique et économique

Dès la première installation, ENESPA AG va générer un cash-flow positif. L’exploitation en parallèle de plusieurs installations entraîne une hausse plus que proportionnelle des revenus et, par conséquent la valeur de l’entreprise. La demande pour cette technologie est énorme. Actuellement, 18 sites en Allemagne sont intéressés par l’exploitation d’une installation.

La Promotion économique de la zone industrielle « Schwarze Pumpe » a manifesté un réel intérêt pour le projet ENESPA. Après un examen approfondi, la banque de développement compétente a déclaré le projet éligible au financement. Le projet sera soutenu par la banque de développement dès que la procédure d’autorisation sera terminée. La procédure d’autorisation est en cours de traitement. (Situation en juillet 2020)

L’objectif est que la première installation de 5000 kg/jour du parc industriel soit opérationnelle d’ici fin 2020. Dès que l’installation fonctionnera à plein régime, ENESPA construira dix autres installations et passera progressivement à quarante. Les dix installations devraient être pleinement opérationnelles d’ici la fin de l’année 2021.

Back To Top